Inter-borussia Moenchengladbach 1979, Trekking 2 Giorni, I Canti Rituali Della Messa, Bassotto Spinone Cucciolo, Paesi Vicino Gubbio Da Visitare, Zidane Juve Pallone D'oro, Sei Luce Nel Mio Cielo Trolls, Uno Scoppio Di Buon Umore, " />

formula 1 2010

Massa l’imite au douzième et Barrichello au treizième. Webber, en s'arrêtant un tour plus tôt que la meute, passe Hamilton et Vettel. Hamilton change de pneumatiques au vingt-huitième tour, Alonso, Vettel et Button au tour suivant. Sebastian Vettel est quant à lui à l’attaque de la septième place d’Adrian Sutil et le passe dans le dernier tour. 16/12 Formule 1 • Opéré des deux mains, Romain Grosjean va bien 15/12 F1 • Frank Williams hospitalisé dans un «état stable» 15/12 F1 • Alonso meilleur temps de la journée de tests Les deux pilotes Red Bull prennent un très bon départ, Mark Webber conservant l’avantage procuré par sa pole position. Au 18e tour, Vettel devance toujours Hamilton à 1 s, Kobayashi à 8 s, Button à 9 s, Barrichello à 10 s, Kubica à 10 s 5, Buemi à 11 s 5, Sutil à 12 s, Alonso à 13 s et Hülkenberg à 13 s 5. Il termine la saison avec 10 pole positions (meilleure performance de la saison), 5 victoires (comme Alonso), 10 podiums (comme Alonso et Webber) et 382 tours en tête. Pendant ce temps Kobayashi dépasse Alguersuari, les pilotes se touchent deux fois mais poursuivent leur course. Massa et Schumacher entrent peu après chausser des pneus durs alors qu’il reste 50 tours à couvrir, Rosberg fait de même mais une incompréhension avec ses mécaniciens le propulse encore plus loin au classement. Jenson Button remporte le Grand Prix, Hamilton assurant le doublé pour McLaren. Formule 1 - 2010. L'Allemand perd en effet plusieurs secondes au tour. Alonso se fait passer par Hamilton qui devient leader de la course devant Alonso, Button, Vettel, Webber, Kubica, Sutil et Buemi, les cinq premiers se tenant en moins de 9 secondes. À partir du vingt-cinquième tour, les McLaren, sujettes à des problèmes d’adhérence, perdent trois secondes sur les leaders. Button prend la tête de la course, qu'il ne lâchera pas jusqu'à l'arrivée. Choisissez parmi des contenus premium Formula 1 Portraits 2010 de la plus haute qualité. Fernando réalise le quatrième Hat-trick de sa carrière, Button et Massa l’accompagnent sur le podium. Derrière, Vitantonio Liuzzi accroche Sébastien Buemi et Kamui Kobayashi : les trois pilotes abandonnent et la voiture de sécurité fait son apparition. Au trente-septième tour, Webber mène toujours avec moins d'une seconde d‘avance sur Vettel, Hamilton à 1 s, Button à 2 s, Schumacher à 37 s, Rosberg et Kubica à 40 s, Massa à 41 s, Petrov et Alonso à 43 s. Au trente-neuvième tour, Vettel attaque Webber et, alors qu'il a pris l’avantage, se rabat sur son coéquipier, ce qui provoque une double sortie de piste. Retrouvez en un clic les résultats et classements 2020 des pilotes, équipes et constructeurs de Formule 1 À quatre tours de l’arrivée, Trulli escalade la HRT de Chandhok à la Rascasse, ce qui provoque une quatrième intervention de la voiture de sécurité jusqu’à la fin de course. Alonso rentre également pour faire contrôler l’état de sa monoplace et changer de gommes. il y a 10 ans | 371 vues. Alors que Button accroît son avance sur Hamilton, Alonso revient sur Rosberg et Petrov prend l'avantage sur Schumacher, revient sur Webber et profite d'une erreur de l’Australien pour prendre la septième place tandis que Massa passe Schumacher. Massa, qui est parti de la dernière place sur la grille, rentre changer ses pneus tendres contre des durs pour ne plus avoir à s’arrêter d’ici la fin de la course. Peux-tu nous confirmer que tu as bien compris ce message ? Les trois rivaux ne sont toutefois séparés que par quelques points (166/165/163 points). Au championnat du monde, Lewis Hamilton conserve la tête avec 127 points, juste devant son coéquipier Jenson Button (121 points) et Sebastian Vettel (115 points). Webber change ses pneus au tour suivant et tente d’aller au bout de l’épreuve en pneus tendres, il reprend la piste en cinquième place derrière Hamilton, Alonso, Button et Vettel. Jenson Button ouvre le bal des arrêts au stand et rentre changer ses pneus au onzième tour. Sebastian Vettel, en pole position, s’engouffre en tête dans le premier virage devant Fernando Alonso. Hamilton profite d'une erreur de Petrov pour le passer mais le Russe reprend sa position au bout de la ligne droite des stands. Signaler. Até a última corrida, havia quatro pilotos com chances de título: Sebastian Vettel, Fernando Alonso, Mark Webber e Lewis Hamilton. Fernando Alonso est légèrement touché par Jenson Button, part en tête-à-queue et heurte la monoplace de Michael Schumacher qui doit repasser par son stand pour changer son aileron avant endommagé. Alguersuari entre dans les points en dépassant Hülkenberg alors que Petrov abandonne sur problème de boîte de vitesses. Jenson Button est le premier à changer ses pneus au 14e tour, suivi par Vitantonio Liuzzi qui doit changer son aileron avant dont les débris trainant sur la piste provoquent la sortie de la voiture de sécurité au 15e tour. Le reste du classement n'évolue qu'en bas de tableau où BMW Sauber inscrit son premier point de la saison. Au vingt-septième passage, Vettel devance Webber de 3 s, Alonso de 13 s, Hamilton de 25 s. Kobayashi, Button, Rosberg, Sutil, Schumacher et Hülkenberg suivent mais Kamui Kobayashi et Adrian Sutil n’ont pas encore changé de pneus. Rosberg est troisième à 20 secondes, poursuivi par Button. Au premier passage, Alonso devance Vettel, Lewis Hamilton, Jenson Button, Mark Webber, Nico Rosberg, Robert Kubica et Rubens Barrichello. Après deux tours de course, Webber est en tête devant Sebastian Vettel, Lewis Hamilton, Fernando Alonso, Jenson Button, Michael Schumacher, Felipe Massa, Adrian Sutil, Jaime Alguersuari et Kubica. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. À l’issue du premier tour, les deux hommes devancent Mark Webber, Felipe Massa, Vitaly Petrov, Lewis Hamilton, Nico Rosberg, Robert Kubica, Rubens Barrichello, Nico Hülkenberg et Pedro de la Rosa. Vettel, en proie à des problèmes de freins, doit réduire son rythme et perd deux secondes au tour sur Alonso. Les pilotes repassent alors par les stands chausser de nouvelles gommes intermédiaires. Au trente et unième tour, Kobayashi tape le mur, imité par Senna qui ne peut l’éviter : la voiture de sécurité intervient pour la deuxième fois. Vitaly Petrov, qui s'est mieux élancé que Nico Hülkenberg, le dépasse mais se rabat sur lui, provoquant son abandon, et détruit sa monoplace contre le muret. Vettel, le grand perdant, est désormais seulement cinquième, à un point de Fernando Alonso (78 contre 79). Les trois pilotes abandonnent et la voiture de sécurité fait son apparition à l’entame du second tour de l’épreuve. Accueil > F1 > Classement pilotes Formule 1 2010 Classement pilotes Formule 1 2010 . Mark Webber est immédiatement gêné par un trop plein d’huile qui ne lui permet pas de conserver sa position de départ. À 30 secondes du leader, Schumacher devance Rosberg, Kubica, Massa, Petrov, Alonso et Kobayashi. Au classement du championnat, les pilotes Red Bull tirent leur épingle du jeu, Webber prenant la tête devant Vettel avec 78 points. Red Bull Racing, qui aligne une Red Bull RB6-Renault, remporte son premier titre des constructeurs. À suivre. bonjour. Hamilton remporte son deuxième succès de sa saison devant son coéquipier Button. Webber réussit son pari puisqu'il devance désormais Hamilton et Button tandis que Schumacher accroche Kobayashi et reprend la piste derrière Webber. Rosberg s’arrête au tour suivant chausser des pneus tendres. À la mi-course, Massa s'arrête changer de gommes et laisse le champ libre à son équipier. Sebastian Vettel remporte la victoire, Hamilton termine à la deuxième place devant Button, Barrichello, Kubica, Sutil, Kobayashi, Buemi, Alonso et de la Rosa. Webber est le dernier des hommes de tête à rentrer et perd beaucoup de places. 1:56. En tête de course, Hamilton s’échappe : au 8e passage, il a un avantage de 5 s 5 sur Button, 6 s 1 sur Vettel, 7 s 4 sur Kubica, 8 s 2 sur Webber et 10 s 2 sur Massa. Il franchit le drapeau à damier agité par John Travolta. Après une longue chasse, le Brésilien lui ravit la dixième place au 66e tour bien que Schumacher l’a serré contre le mur dans la ligne droite, forçant Barrichello à mettre deux roues dans l’herbe. Au premier passage Webber devance Hamilton, Robert Kubica, Nico Rosberg, Alonso, Rubens Barrichello, Michael Schumacher, Jenson Button, Kamui Kobayashi et Sutil. Robert Kubica prend un bon départ et pointe en quatrième position au premier virage. Barrichello, qui occupait la sixième place, chausse enfin de nouveaux pneus au 55e tour et reprend la piste en onzième position, derrière Schumacher. À deux tours de la fin, Hamilton tente sans succès de dépasser Alonso pour le gain de la quatrième place et se fait percuter par Webber au freinage : l'Australien perd son aileron avant, repasse par les stands et chute au neuvième rang, juste devant Schumacher qui a réussi à dépasser Alguersuari et rentrer dans les points. Bien que les deux monoplaces soient détruites, les deux pilotes s’en sortent sans dommage physique. Alonso et Schumacher repartent en queue de peloton. Hülkenberg, Kubica, Heidfeld stoppent au quatorzième tour, Hamilton et Schumacher au vingtième, Alonso au vingt-quatrième, Vettel au vingt-cinquième, Webber et Rosberg au vingt-sixième tour. Les autres équipes rappellent leurs pilotes aux stands au neuvième tour. Ce classement n’est pourtant pas définitif et sera modifié car les pilotes sous investigation écopent tous de 5 secondes de pénalité : Alonso est finalement reclassé huitième, Buemi neuvième et Nico Rosberg dixième, au détriment de Pedro de la Rosa éjecté de la zone des points. Hamilton complète le podium, Vettel parvient à conserver sa quatrième place devant Nico Rosberg, Michael Schumacher, Jenson Button, Mark Webber, Vitantonio Liuzzi et Rubens Barrichello. Au sixième tour, Alonso est virtuellement champion du monde avec deux points d’avance sur Vettel. Formula 1 - 2010. La course est relancée au trente-troisième tour, sans changement de position. Parmi les dix premiers de la grille de départ, seuls Sebastian Vettel, Mark Webber et Robert Kubica sont chaussés en pneus durs. Se connecter. Il réalise ainsi une excellente opération au championnat du monde où il pointe désormais au second rang, à 11 points de Mark Webber (191 points contre 202). Au quarante-et-unième tour, Vettel est toujours leader devant Webber à 2 s, Alonso à 17 s, Hamilton à 28 s, Button à 37 s, Rosberg à 48 s, Kobayashi, Sutil (qui n’ont toujours pas changé leurs pneus), Schumacher et Hülkenberg. C’est sur piste sèche que le départ du Grand Prix de Belgique est donné. Kamui Kobayashi perd peu après son aileron avant, percute le rail de sécurité et heurte violemment Sébastien Buemi et Nico Hülkenberg. Après un passage par son stand, Petrov ne reprend la piste qu’en quinzième position. Hamilton fait une légère sortie de piste avant son arrêt tandis que Kubica glisse dans la pitlane et manque son emplacement dans les stands ce qui permet à Webber de lui ravir sa seconde place. Chez les constructeurs, Ferrari, avec les 43 points du doublé, prend l'ascendant sur ses adversaires. Jaime Alguersuari prenant le départ depuis la pitlane, 23 pilotes se présentent sur la grille, tous en pneus slicks. Vettel, troisième, est relégué à 31 points, Button à 36 points et Alonso à 41 points. Les autres écuries sont reléguées à plus de 50 points, Mercedes Grand Prix comptant 108 points et Renault 79. Dans le jeu de simulation de course F1 2010 plongez dans le glamour, la pression et l'excitation du sport mécanique le plus passionnant. Alonso et Hamilton ressortent des stands côte à côte et l’Espagnol prend l’avantage. Au quatrième tour, Vettel précède Hamilton de 3 secondes, Alonso de 5 s, Massa de 6 s, Kubica de 7 s, Button de 9 s, Barrichello de 10 s, Hülkenberg de 11 s et Webber de 11 s 5. Le Grand Prix automobile du Brésil 2010 ( Formula 1 Grande Prêmio Petrobras do Brasil 2010 ), disputé sur l' Autodromo José Carlos Pace le 7 novembre 2010, est la trente-huitième édition du Grand Prix, la 838e course du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950 et la dix-huitième manche du championnat 2010 . À l’occasion de l’avant-dernière manche du championnat du monde, disputé sous un temps ensoleillé, Fernando Alonso est le seul pilote en mesure de remporter le titre au terme de la course s'il inscrit 15 points de plus que Mark Webber, 5 de plus que Lewis Hamilton et finit la course devant Sebastian Vettel. Fernando Alonso remporte la victoire, Hamilton termine à la deuxième place devant Massa, Schumacher, Kubica, Liuzzi, Barrichello, Kobayashi, Heidfeld et Hülkenberg. Profitant de la sortie de la voiture de sécurité, la plupart des pilotes passe par les stands chausser des pneus intermédiaires. Alors que la voiture de sécurité entre en action, Kubica, Button, Barrichello, Buemi, Sutil, Hülkenberg, Pedro de la Rosa, Vitaly Petrov, Vitantonio Liuzzi et Karun Chandhok rentrent immédiatement changer de pneus, imités dès le tour suivant par Vettel, Hamilton, Alonso, Massa et Jaime Alguersuari. Peu de surprises sont au programme, même si quelques éléments surprennent. Seuls 23 pilotes se placent sur la grille de départ, Lucas di Grassi ayant écrasé sa Virgin dans le mur durant son tour de mise en grille. Chez les constructeurs, l'ordre du championnat n'évolue pas par rapport au Grand Prix précédent : Red Bull Racing (350 points) possède 3 points d'avance sur McLaren Racing et la Scuderia Ferrari suit avec 290 points. Il reprend la piste en seizième position et, bloqué derrière Rosberg, Alguersuari et Petrov qui ont déjà changé leurs pneus, est désormais en mauvaise posture pour décrocher le titre mondial. Vettel's victory in the championship came after a dramatic season finale at Abu Dhabiwh… Info Info Évaluations & Avis (0) Résumé des commentaires. À la relance, au cinquante-cinquième tour, Vettel prend le large devant Webber, Alonso, Hamilton, Button, Rosberg, Schumacher, Hülkenberg, Kubica et Alguersuari. Au trente-deuxième tour, Button, qui n’est pas passé par les stands, devance Vettel à 1 s 7, Webber à 3 s 5, Alonso à 9 s, Hamilton à 14 s, Kobayashi (qui n’a pas changé de pneus) à 27 s, Rosberg et Schumacher à 36 s, Heidfeld à 40 s et Barrichello à 43 s. Button et Kobayashi s’arrêtent enfin au trente-huitième tour. Lorsque la voiture de sécurité rentre à l’entame du sixième tour, Schumacher prend l’avantage sur Barrichello. Massa dépasse Button pour le gain de la septième position et Alonso, en tentant de faire de même, casse son moteur et abandonne. Au trente-quatrième passage, Alonso est en tête. Nico Hülkenberg ne boucle pas le premier tour, victime d'une violente sortie de piste dans le tunnel qui provoque la sortie de la voiture de sécurité jusqu'au septième tour. Faites votre championnat vous même en classant les pilotes après chaque course. Rubens Barrichello reste scotché sur la grille et s'élance dernier. Alguersuari, en se rabattant trop tôt, accroche Karun Chandhok qui perd son aileron avant, rejoint les stands pour en changer puis abandonne dans le tour suivant. Derrière le peloton de tête, Kamui Kobayashi, Nico Hülkenberg et Sébastien Buemi se livrent une lutte acharnée et le jeune Hülkenberg sort de la piste, sans dommage. Peu après, le Brésilien perd une ailette d’aileron à la suite d'une touchette, sans conséquence. Schumacher s’arrête une troisième fois changer de pneus alors que Glock et Senna sont en pleine lutte : si Hamilton hésite à leur prendre un tour, Kobayashi et Button ont encore plus de mal car Glock et Senna s’accrochent juste devant eux et doivent rejoindre leur stand pour réparer leurs monoplaces. Dès le deuxième tour, Button abandonne, victime d’une surchauffe moteur, alors que le peloton est derrière la voiture de sécurité. À l’extinction des feux, Mark Webber, en pole position, manque complètement son départ et Lewis Hamilton prend la première position dans le premier virage, devançant Robert Kubica, Jenson Button, Sebastian Vettel, Felipe Massa et Adrian Sutil.

Inter-borussia Moenchengladbach 1979, Trekking 2 Giorni, I Canti Rituali Della Messa, Bassotto Spinone Cucciolo, Paesi Vicino Gubbio Da Visitare, Zidane Juve Pallone D'oro, Sei Luce Nel Mio Cielo Trolls, Uno Scoppio Di Buon Umore,

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *